mercredi 6 janvier 2016

Le bureau du SNUDI-FO18 vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année !  

Posté par snudifo18 à 16:18 - Permalien [#]


CARTE SCOLAIRE 2 016 :

Le SNUDI-FO18 invite les collègues à établir leur cahier de revendications précisant les besoins en classes et postes nécessaires à l’exercice de leurs missions statutaires. Les effectifs par classe augmentent, les postes de remplaçants ou de RASED supprimés depuis ces dernières années n’ont pas tous été rétablis... Et plusieurs centaines de postes sont affectés à profil, avec des missions définies localement dans le cadre de la territorialisation !

Le SNUDI-FO18 défendra vos dossiers en CTSD.


SYNDIQUEZ-VOUS POUR PORTER AVEC NOUS LES REVENDICATIONS !

 

 Se syndiquer est un acte militant qui va au delà de la défense des intérêts personnels.

Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts !


Posté par snudifo18 à 15:18 - Permalien [#]

mercredi 16 décembre 2015

RYTHMES SCOLAIRES : Continuez à nous faire part de vos remarques liées à cette réforme.

logosnudi-fo18 (2)

Notre organisation syndicale établit, semaine après semaine, mois après mois, l’état des lieux précis des conséquences de la réforme dans tous les départements. La situation est de plus en plus alarmante.

Dans notre département, un comité de suivi des rythmes se tiendra début janvier 2 016.

Le SNUDI-FO18 appelle chaque collègue à se faire entendre et à remplir le questionnaire en ligne afin que nous puissions lors du prochain comité de suivi faire remonter des cas étayés et concrets de dysfonctionnement.

Questionnaire en ligne

 image(2)

Posté par snudifo18 à 11:34 - Permalien [#]

RAPPEL PPMS

 logosnudi-fo18 (2)

Le ministère vient de reconnaître que les PPMS ne peuvent être exigés avant les vacances de Noël (la ministre a donné 30 jours ouvrés, ce qui repousse à janvier son établissement).

   Nous mettons à nouveau tous les directeurs en garde sur les responsabilités que l’administration veut leur faire endosser. Qui sera mis en cause si le PPMS élaboré par une école a mis en danger les élèves et les personnels ? Ainsi une école du Gard avait élaboré un exercice d’urgence inondation, qui aurait “noyé” tous ses élèves en les confinant dans un lieu inadapté. La salle de confinement de l’école peut aussi mettre les élèves et personnels en danger si elle se situe du côté où les vitres voleront en éclat en cas de tempête. 

Comment des situations d’une telle gravité peuvent-elles être traitées avec une telle légèreté ?

L’élaboration des PPMS n’est pas de la compétence du directeur.

Consignes aux directeurs :

-> Si votre école dispose déjà d’un PPMS :

- Demander au Maire de la commune, par écrit, de faire parvenir les modalités du Plan Communal de Sauvegarde (le PCS est le seul cadre légal) prévues pour l’école
- Demandez l’assistance d’un personnel qualifié (pompier, assistant de prévention) pour vérifier la cohérence du PPMS.
- Alerter par écrit votre IEN que votre responsabilité ne saurait être engagée (modèle de courrier ci-joint)
- Ne pas le signer le PPMS.

-> Si votre école ne dispose pas encore d’un PPMS :

- Ne vous précipitez pas et ne prenez pas de risques inutiles
- Contactez la Mairie,  par écrit, pour obtenir une copie du PCS et vérifiez que votre école fait bien partie du dispositif
- Alerter votre IEN de votre démarche auprès de la mairie (modèle de courriers ci-joint)
- Demandez l’assistance d’un personnel qualifié (pompier, assistant de prévention) pour vous aider à rédiger le PPMS, en cohérence avec le PCS.
- Si l’Administration vous interroge sur l’avancée de votre PPMS, vous préciserez qu’il est « en cours de rédaction », avec l’aide d’un personnel qualifié mandaté qui vérifiera son articulation avec le PCS de la commune.
- Ne pas le signer le PPMS.

 

   Les consignes d’évacuation incendie sont depuis toujours élaborées par des professionnels à la suite de quoi il nous revient de faire les exercices qu’ils ont élaborés. Rien ne justifie que nous élaborions des consignes pour les risques majeurs.

Les articles L.125-2, R 125-9 et suivants du code de l’environnement font obligation à l’État et aux maires des communes à risques d’informer les citoyens sur les risques majeurs auxquels ils sont exposés et sur les mesures de sauvegarde qui les concernent.
Le contenu et la forme des informations données aux personnes susceptibles d’être exposées à des risques majeurs sont précisés dans le guide disponible sur le site de l'Académie.

LE DOSSIER D’INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS(DICRIM)
Le Dicrim est un document d’information établi sous la responsabilité du maire. Il recense les mesures de sauvegarde répondant au risque sur le territoire de la commune.
Élaboré à partir des informations disponibles transmises par le préfet, il contient quatre grands types d'informations :
• la connaissance des risques naturels et technologiques dans la commune ;
• les mesures prises par la commune, avec des exemples de réalisation ;
• les mesures de sauvegarde à respecter en cas de danger ou d’alerte ;
• le plan d'affichage de ces consignes.
Le Dicrim est librement accessible à toute personne en mairie.

LE DOSSIER DÉPARTEMENTAL DES RISQUES MAJEURS (DDRM)
Le DDRM est établi par le préfet et donne les informations essentielles sur les risques naturels et technologiques majeurs du département.
L’information donnée au citoyen sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis comprend la description des risques et de leurs conséquences prévisibles pour les personnes, les biens et l’environnement, ainsi que l’exposé des mesures de sauvegarde prévues pour limiter leurs effets.
Le DDRM est librement consultable par toute personne à la préfecture et en sous-préfecture, ainsi qu’à la mairie des communes listées dans le DDRM. Le DDRM est également mis en ligne et consultable sur le site de la préfecture.

 En cas de problème, contactez le SNUDI-FO18

COURRIERS:_MAIRE -_IEN - PPMS

Posté par snudifo18 à 11:30 - - Permalien [#]

jeudi 10 décembre 2015

Résolution générale

Le Conseil National du SNUDI-FO réuni les 18-19-20 novembre 2015 à Tréveneuc a fait le point sur la situation et les réponses apportées aux revendications des personnels.

 

Résolution_génerale_CN_2015

 

 

 

Posté par snudifo18 à 18:02 - - Permalien [#]


mardi 1 décembre 2015

Regime de décharge

directeur26

(dessin de Jacques Risso)

Régime de décharge d’enseignement des directeurs d’école
circulaire n° 2014-115 du 3-9-2014

 

Posté par snudifo18 à 14:59 - - Permalien [#]

mercredi 25 novembre 2015

Consignes de sécurité : la FNECFP-FO s’adresse à la ministre

2logo_fnec

 La confédération Force Ouvrière est, comme tout un chacun, choquée et révoltée par le terrorisme et la tragédie qui ont frappé notre pays. Après les attentats qui ont saisi d’effroi toute la population, le ministère vient d’adresser des consignes de sécurité très précises aux écoles et aux établissements dans le cadre du plan Vigipirate.
On ne saurait transiger avec la sécurité des personnels, des élèves. Et c’est précisément de ce point de vue que les consignes ministérielles soulèvent de nombreuses questions.
Il est notamment demandé de vérifier l’identité des personnes étrangères aux écoles, le cas échéant de vérifier le contenu de leurs effets personnels. Il est demandé aux familles de ne pas s'attarder devant les portes d'accès pendant la dépose ou la récupération de leurs enfants. Le stationnement des véhicules est interdit aux abords de l'établissement…
La FNEC FP FO ne récuse pas le bien fondé de telle ou telle mesure, mais s’interroge sur le fait que la responsabilité de leur mise en oeuvre incombe aux personnels de l’éducation nationale.
Les personnels se demandent comment appliquer la totalité des consignes qui leur ont été adressées. Surtout, il est évident qu’ils ne sont pas habilités ou qualifiés pour les mettre en application.Comment faire dans une école pour vérifier les personnes et leur identité, vérifier le contenu de leurs effets personnels ? Comment faire pour éviter que les parents ne se rassemblent devant l’école ? Comment faire pour empêcher le stationnement des véhicules?
Pour la FNEC FP FO, les personnels de l’éducation nationale n’ont pas à se substituer aux fonctionnaires habilités à faire appliquer les mesures de sécurité (police nationale, municipale).
De plus, faire porter aux personnels de l’éducation nationale une responsabilité qui n’est pas la leur les expose à des conflits inévitables.
La FNEC FP FO s’adresse à la ministre pour que les clarifications nécessaires soient apportées et pour que soient prises les mesures de préservation indispensables des personnels et des élèves.
Les consignes ministérielles portant également sur les PPMS (plan particulier de mise en sûreté), la FNEC FP FO rappelle que c’est aux mairies qu’il revient de communiquer aux écoles leur plan communal de sauvegarde. Les personnels, et donc en tout premier lieu, les directeurs d’écoles, les personnels de direction, ne sont responsables que de l’exécution des consignes préalablement définies par la municipalité, par le préfet,dans la mesure évidemment des moyens qui leur sont attribués.La FNEC FP FO invite les personnels à adresser difficultés, problèmes rencontrés aux syndicats départementaux, à la fédération.

Communiqué du 24/11/2015

Posté par snudifo18 à 15:53 - Permalien [#]

jeudi 19 novembre 2015

Gestanim, GAIA, Formation et Obligation de services: C'en est trop!Le SNUDI-FO 18 écrit au DASEN

 

Calendriers d'inscription aux formations aberrants!

Formations presque toutes imposées et non choisies!

Obligation de passer par le dispositif M@gistère contre l'avis ministériel lui -même!

Serveur GAIA buggé!

Temps de formation professionnelle tronqué!

 

Voilà ce à quoi ont eu droit les professeurs des écoles du Cher cette année.

La coupe est pleine.

 

C'est pourquoi le SNUDI-FO 18, s'est adressé au Directeur Académique par le biais d'un courrier que vous trouverez joint. Il y demande notamment ce à quoi les professeurs des écoles ont légalement droit et qui leur est refusé:

  • Que les formations incluant un volant M@GISTERE n’aient lieu que sur la base du volontariat,

  • Qu’aucune sanction ou menace ne soit engagée à l’encontre des collègues qui ne veulent pas entrer dans le dispositif M@gistère,

  • Le libre choix des animations pédagogiques par les enseignants et la fin des animations dites « obligatoires ».

Il y demande aussi la fin de menaces infondées: NON l'utilisation de services aberrants tels que GAIA ou Gestanim ne peut être assimilée à une obligation de service des professeurs de écoles et ces obligations de service ne peuvent donc pas être brandies comme une menace contre les enseignants qui ne pourraient / ne voudraient pas passer par ces dispositifs!

N'hésitez pas à contacter le SNUDI-FO 18 en cas de difficultés avec l'administration!

 

 

Posté par snudifo18 à 20:58 - Permalien [#]

dimanche 15 novembre 2015

Attentats à Paris

fo

Communiqué: SAMEDI 14 NOVEMBRE 2015

Attentats à Paris - FO choquée et révoltée salue l’intervention des fonctionnaires et agents des services publics

 

 La confédération Force Ouvrière est, comme tout un chacun, choquée et révoltée par le terrorisme et la tragédie qui ont frappé la population et le pays cette nuit.

Elle tient à faire connaître sa tristesse et sa compassion pour toutes les victimes, leurs familles leurs proches.

Elle tient aussi à saluer les fonctionnaires et agents des services publics mobilisés sur le champ, dans de telles tragiques et difficiles circonstances.

Au nom de ses adhérents, elle tient d’ores et déjà à remercier des nombreux messages d’inquiétude et de solidarité parvenant des militants et organisations syndicales du monde entier.

Plus que jamais les valeurs de la république résonnent de toutes leurs forces : Liberté, Egalité, Fraternité et Laïcité - Unité et indivisibilité.

 

Posté par snudifo18 à 16:45 - Permalien [#]

samedi 7 novembre 2015

Harcèlement : le SNUDI-FO condamne la diffusion du clip vidéo – produit par Disney !

logosnudi-fo18 (2)Le SNUDI-FO condamne la diffusion du clip vidéo – produit par Disney ! – qui montre l’incompétence de l’enseignante face au harcèlement d’un élève.

Le ministère a décrété la journée du 5 novembre  «  lutte contre harcèlement scolaire » avec une vidéo absolument inacceptable qui donne une image déplorable et dégradante des enseignants, incapables de gérer leur classe, insensibles aux souffrances des élèves victimes d’harcèlement en un mot incompétents et inhumains…

Cette vidéo est une caricature qui doit être retirée, notre fédération la FNEC FP FO  s'est adressée au ministère en ce sens.

Non  les enseignants n’ont pas  besoin d’une journée spécifique pour agir contre le harcèlement scolaire !

Non Madame la Ministre les enseignants ne ferment pas les yeux devant la détresse des enfants qui peuvent en être victimes.

C’est effectivement un sujet sérieux qui est traité quotidiennement dans de nombreuses écoles. Et s’il est vrai qu’il existe pour certains enfants, il s’exerce souvent sur les temps autour de la classe (cour de récréation, temps périscolaire ou sur le trajet de l’école..) et pas dans la classe, le suggérer est intolérable !!!

Rappelons que l’augmentation des effectifs par classe, le manque de RASED, le manque de psychologues scolaires, d’infirmières et de médecins scolaires sont, en tout premier lieu, responsables de la situation. Si les psychologues étaient en nombre suffisant, ils pourraient travailler sur le sujet. La ministre, au lieu de culpabiliser les enseignants, ne devrait-elle pas se poser des questions plus fondamentales que ce qui sort de ce clip caricatural ?

Avec notre Fédération, la FNEC-FP-FO, nous demandons le retrait immédiat de cette vidéo et sa non diffusion sur les chaînes publiques télévisées.

Posté par snudifo18 à 10:40 - - Permalien [#]