lundi 27 janvier 2014

Articles du berry

  

Article du Berry Républicain du 4 décembre 2013

 

Article du Berry du 15 novembre 2013

Posté par snudifo18 à 18:26 - - Permalien [#]


dimanche 26 janvier 2014

Petit lexique

 

Dans l’Education nationale, on utilise un grand nombre de sigles ou d’abréviations. Voici la signification de quelques uns ...!


APC: Acitivités pédagogiques complémentaires

ASH : Adaptation Scolaire et Scolarisation des élèves Handicapés, secteur spécialisé de l’EN (Education Nationale)

BOEN : Bulletin Officiel de l’Education Nationale publiant tous les textes concernant l’Educ. Nationale

CAPD : Commission Administrative Paritaire Départementale

CAPN : Commission Administrative Paritaire Nationale

CDAPH : Commission des Droits et de l’Autonomie des personnes Handicapées

CDEN : Conseil Départemental de l’Education nationale

CDOEA : Commission Départementale d’Orientation vers les Enseignements Adaptés du second degré

CEFISEM : Centre d’Information et de Formation pour la Scolarisation des Enfants de Migrants

CHS-CT : Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail

CLAD : Classe d’Adaptation

CLIN-CRI : Classe d’Initiation (pour enfants de migrants)

CLIS : Classe d’Intégration Scolaire

CPAIEN : Conseiller Pédagogique auprès de l’Inspecteur de l’Education Nationale

CTSD : Comité Technique Spécial Départemental

DASEN : Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (ex Inspecteur d’Académie)

ELCO : Enseignant dans la Langue et la Culture d’Origine

EREA : Etablissement Régional d’Enseignement Adapté

IEN : Inspecteur(trice) de l’Education Nationale

PEMF : Professeur des Ecoles Maître Formateur

ISSR : Indemnité de Sujétions Spéciales de Remplacement (perçue par les Titulaires-Remplaçants)

Maître E : classe d’adaptation

Maître G : rééducateur

MDPH : maison départementale des personnes handicapées

PE : Professeur des Ecoles

RASED : Réseau d’Aide Spécialisé aux Enfants en Difficulté

RAR : Réseau Ambition Réussite

REP : Réseau d’Education Prioritaire (ex ZEP)

TD : Titre Définitif    

TP : Titre Provisoire (nomination à)

TG : Trésorerie Générale

TR : Titulaire- Remplaçant

Posté par snudifo18 à 16:56 - - Permalien [#]

Protection des fonctionnaires

                      La collectivité publique est tenue de protéger les fonctionnaires...

Loi n°83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires

"Les fonctionnaires bénéficient, à l'occasion de leurs fonctions, d'une protection organisée par la collectivité publique dont ils dépendent, conformément aux règles fixées par le code pénal et les lois spéciales. Lorsqu'un fonctionnaire a été poursuivi par un tiers pour faute de service et que le conflit d'attribution n'a pas été élevé, la collectivité publique doit, dans la mesure où une faute personnelle détachable de l'exercice de ses fonctions n'est pas imputable à ce fonctionnaire, le couvrir des condamnations civiles prononcées contre lui. La collectivité publique est tenue de protéger les fonctionnaires contre les menaces, violences, voies de fait, injures, diffamations ou outrages dont ils pourraient être victimes à l'occasion de leurs fonctions, et de réparer, le cas échéant, le préjudice qui en est résulté. " La collectivité publique est tenue d'accorder sa protection au fonctionnaire ou à l'ancien fonctionnaire dans le cas où il fait l'objet de poursuites pénales à l'occasion de faits qui n'ont pas le caractère d'une faute personnelle. La collectivité publique est subrogée aux droits de la victime pour obtenir des auteurs des menaces ou attaques la restitution des sommes versées au fonctionnaire intéressé. Elle dispose, en outre, aux mêmes fins, d'une action directe qu'elle peut exercer au besoin par voie de constitution de partie civile devant la juridiction pénale. Les dispositions du présent article sont applicables aux agents publics non titulaires. "

Pour tout problème de protection (agression, diffamation, menaces envers un enseignant) ou mise en cause pénale d'un enseignant (suite à un accident), saisissez immédiatement la section départementale du Snudi FO (avant toute démarche ou réponse aux sollicitations de l'administration).

Posté par snudifo18 à 16:32 - - Permalien [#]

Règles de surveillance

                     

Avant les cours ni les enseignants ni le directeur/la directrice n’ont la responsabilité de la surveillance des élèves pendant les temps de garderie, que ce soit pendant une garderie municipale ou durant le laps de temps pendant lesquels les élèves attendent leur car de ramassage par exemple.

L’accueil des élèves a lieu 10 min avant le début de chaque classe. La surveillance s’exerce dans les locaux scolaires et sur le temps strictement scolaire. Il s’arrête au moment où les élèves quittent l’école dans les minutes qui suivent la fin des cours ou à la remise des élèves aux personnes chargées de la surveillance des garderies ou des transports scolaires.

Seuls les enfants de maternelle doivent être impérativement remis à leurs parents ou à une personne qu’ils ont clairement mandatée. Les enfants de l’école élémentaire dès le CP peuvent rejoindre seul leur domicile.

Pendant les récréations, les rotations des services de surveillance sont mises en place sous la responsabilité du directeur d’école (généralement en conseil des maîtres mais le directeur étant responsable, il peut décider seul).

Circulaire 97-178 paru au BOEN n°34 d’octobre 1997.  

Posté par snudifo18 à 16:31 - - Permalien [#]

La hiérarchie

Nos supérieurs hiérarchiques sont dans l’ordre :

  • le Ministre de l’Education Nationale
  • le Recteur d’Académie
  • le Directeur Académique (DASEN) anciennement Inspecteur d'Académie (IA)
  • l’Inspecteur(trice) de l’Education Nationale 

   Ni le directeur, ni le coordonnateur de REP, ni les Conseillers Pédagogiques, ni les Maîtres Formateurs ne sont des supérieurs hiérarchiques ! Le directeur est un enseignant chargé de tâches administratives, dont la transmission des pièces suivant la voie hiérarchique (dans les 2 sens). 

   L’IEN, supérieur hiérarchique direct, a principalement un rôle de conseil pédagogique et d’inspection.

Le courrier par voie hiérarchique 

L’instituteur, le professeur des écoles, selon la nature du problème ou de sa gravité, s’adresse soit à l’IEN, soit au DASEN. Dans ce dernier cas, le courrier doit être transmis par la voie hiérarchique, c’est-à-dire sous couvert de l’IEN de la circonscription. 

Quand vous faites une démarche, vous pouvez demander conseil au SNUDI-FO, nous adresser un double de votre courrier au DASEN ou à l’IEN, nous indiquer si vous souhaitez l’intervention du syndicat.   Conservez toujours un double et informez-vous de la suite donnée à votre courrier, par téléphone par exemple.

 

Posté par snudifo18 à 16:26 - - Permalien [#]


Obligation de service

 

Décret n° 2008-775 du 30 juillet 2008

et circulaires 2013-017 du 4 février 2013 et 2013-019 du février 2013 

 

24 heures hebdomadaires d’enseignement

 

108 heures annuelles de service réparties de la manière suivante :

- 36 h consacrées à des activités pédagogiques complémentaires (des aides pédagogiques avec un groupe restreint d’élèves)

- 48 heures consacrées aux travaux en équipes pédagogiques, aux relations avec les parents, à l’élaboration et au suivi des projets personnalisés de scolarisation pour les élèves handicapés,....

- 18 heures d’animation et de formation pédagogique (9 h d’animations pédagogiques et 9 h de formation en partie ou en totalité à distance),

- 6 heures de participation aux conseils d’école.

Posté par snudifo18 à 16:23 - - Permalien [#]

vendredi 24 janvier 2014

Pour nous contacter

                

        SNUDI-FO  CHER  – UD-FO –

22 rue Jean Chaumeau

18000 BOURGES

 

Mail :   18.snudifo@gmail.com

Tel: 06 22 01 42 48

 

 

 

 

 

 

 

Posté par snudifo18 à 21:19 - - Permalien [#]

Conseil école-collège : sur la base du volontariat !

 


Le décret du 24 juillet 2013 relatif au Conseil école-collège est entré en vigueur à la rentrée 2013. Il fut préalablement soumis pour avis au vote du Conseil supérieur de l’Education du 10 juillet (ont voté contre : FO, SNES, SNEP, CGT et SUD ; abstentions : SNUIPP et FSU ; pour : UNSA et CFDT).


Qui participe au conseil écoles/collège ?

Se réunissant au moins deux fois par an, il comprend un nombre de participants fixé conjointement par le principal et l’IEN, avec une représentation égale écoles/collège : des personnels désignés par le principal sur proposition du conseil pédagogique du collège, des membres du conseil des maîtres de chacune des écoles du secteur, désignés par l’IEN, sur proposition de chacun des conseils des maîtres concernés. 

  Pour le SNUDI-FO, puisque c’est au conseil des maîtres de proposer, aucun collègue, adjoint ou directeur, ne peut donc être contraint de participer au conseil école-collège.

D’autre part le décret, ne précise à aucun moment sur quel temps de service se dérouleront les réunions du conseil école/collège. Il n’est pas question non plus de frais de déplacement. 

 Fichier PDF : Conseil école-collège


 

Posté par snudifo18 à 14:02 - - Permalien [#]

mercredi 22 janvier 2014

Adhésion

logosnudi-fo18 (2)

 

Syndiquez-vous !    

 C’est le premier des droits, celui qui permet de défendre tous les autres ! 

 

 

Les adhérents reçoivent:

 

  • L’Ecole Syndicaliste, le journal du syndicat national,
  • Le Syndicaliste indépendant, la publication de la Fédération Nationale de l’Enseignement, de la Culture et de la Formation Professionnelle (FNEC-FP-FO),
  • La Nouvelle Tribune, la revue de la Fédération Générale des Fonctionnaires (FGF-FO),
  • La lettre d’information électronique du syndicat.

 

LA FORCE DU SYNDICAT,

 

  • c’est son nombre de syndiqués:

 

   Parce que sa représentativité en dépend, parce que pour agir, il faut des moyens financiers (presse syndicale, affranchissements, déplacements, téléphone, documentation juridique, etc.). Les ressources du SNUDI-FO 18 ne proviennent que des cotisations des adhérents (aucune publicité commerciale dans les publications), ce qui garantit l’indépendance financière de l’organisation à l’égard de quiconque !

 

  • c’est son indépendance

 

  Pour défendre les revendications face à l’Etat, notre employeur, le syndicat ne saurait ni soutenir ni être lié à un gouvernement ou un parti politique, quel qu’il soit !

 

Se syndiquer donne des droits:

 

Être informé, et défendu en priorité en cas de besoin, la définition des orientations du syndicat et la participation aux prises dedécisions (Assemblée Générale, élection du Conseil Syndical…).

 

66 % de la cotisation est déductible de votre impôt.

 

 Télécharger le bulletin d'adhésion:

bulletin_adhesion_SNUDI_FO_2019

  

Posté par snudifo18 à 19:18 - - Permalien [#]

jeudi 16 janvier 2014

Groupes de travail ministériels : deux fois deux heures pour revoir tous les statuts ?

 

Communiqué FNEC FP - FO du 14 janvier 2014

Dans la poursuite de la loi de refondation de l’école, Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, a ouvert 13 groupes de travail sur « les métiers et les parcours professionnels ». Depuis le 18 novembre se sont réunis les groupes de travail sur les directeurs d’école, RASED, conseillers pédagogiques, formateurs, professeurs des écoles, enseignants du second degré.

 

La mobilisation des professeurs des écoles le 14 novembre et le 5 décembre, celle des professeurs des classes préparatoires qui ont reconduit leur grève le 9 décembre a imposé au ministre de surseoir à ses décisions statutaires sur les professeurs des écoles et les enseignants du second degré.

Pour FO, les décisions annoncées le 12 décembre 2013 qui concernent les autres groupes de travail déjà tenus doivent être abandonnées.

Comment accepter la mutualisation des missions des directeurs d’école ?

Comment accepter l’annualisation du temps de travail des conseillers pédagogiques ?

Comment tolérer que sous prétexte de création d’un « statut » de maîtres formateurs dans le second degré, les MAT actuels devraient repasser leur certification, et les tuteurs du second degré subir une diminution de leur rémunération de 1000 € ?

Comment accepter le chantage au grade d’accès fonctionnel (GRAF) en lieu et place d’une augmentation de nos traitements (baisse de 0,46% en janvier 2014 suite à l’augmentation de la cotisation vieillesse) ? Rappelons que les personnels enseignants débutent aujourd’hui à 113% du SMIC, alors qu’en 1982, ils commençaient leur carrière à 180% du SMIC. !

Comment tolérer qu’au lieu du rétablissement du nombre de RASED, ils deviennent « réseaux d’aide du socle », leurs nouvelles missions prévoyant leur entrée dans les collèges au nom du socle de compétences et du cycle CM1-CM2-6ème.

Ce 13 janvier 2014 s’ouvrent de nouveaux groupes de travail sur les autres corps de personnels de l’éducation nationale (CPE, chefs de travaux, personnels de direction, d’inspection, administratifs, sociaux et de santé, contractuels). Comme dans les précédents groupes de travail, la FNEC FP-FO interviendra sur ses mandats en rappelant au ministre qu’il ne peut se prévaloir d’aucun consensus avec les personnels qui tant dans le second degré que dans le premier degré, rejettent des projets qui visent à « adapter » leur statut et leurs missions à la territorialisation de l’école.

Les personnels ne veulent pas d’un statut territorial.

Ils ne veulent pas d’un salaire individualisé avec la mise en place de primes définies localement.

Ils ne veulent pas que les établissements scolaires et les écoles soient transformés en « entreprises » dirigées par des « managers » appliquant des conventions tripartites locales.

LA FNEC FP-FO rappellera encore une fois au ministre que les textes statutaires -même anciens- constituent une protection pour les personnels, comme la sécurité sociale de 1945 ou le statut de la Fonction publique d’Etat de 1946.

Elle rappellera, au moment où le ministre vient de communiquer ses chiffres sur la rentrée scolaire 2014, que ce sont les conditions de travail, les effectifs, le traitement, les postes qui sont la priorité des personnels ; ils refusent la confusion - au nom d’une école "refondée"- des missions et des statuts retirant à chaque corps son statut particulier et ses missions statutaires.

Montreuil le 14 janvier 2014

 

Posté par snudifo18 à 18:29 - - Permalien [#]