Après la grève et les manifestations du 10 octobre dans la Fonction publique, le ministre de "l'action et des comptes publics" n'a apporté aucune réponse satisfaisante aux revendications des fonctionnaires, que ce soit le rétablissement du jour de carence, les suppressions de 120 000 postes, les suppressions de 23 000 contrats aidés, les remises en cause statutaires, la hausse de la CSG et la disparition des cotisations sociales « principes de solidarité, fondateurs de notre système social, basés sur le principe : « cotiser selon ses moyens et en bénéficier selon ses besoins », sans oublier les menaces sur les retraites, le blocage du point d'indice...

La FNEC FP-FO  appelle l’ensemble des personnels de l’enseignement, de la culture, de la formation professionnelle à se réunir dans les écoles, les établissements, les services, pour affirmer les revendications, et décider la grève le 16 novembre »

►   le retrait des ordonnances

►   le maintien du statut général et des statuts particuliers

►   l’augmentation immédiate de 16% de la valeur du point d’indice

►   le maintien du baccalauréat, diplôme national et premier grade universitaire

►   l’abandon du projet de loi instaurant la sélection à l’entrée à l’université

►   la défense de l’enseignement professionnelle sous statut scolaire

 

RENDEZ-VOUS: Place Séraucourt à Bourges 10h30