mercredi 20 janvier 2016

Comité de suivi départemental de la réforme des rythmes scolaires : Pourquoi le SNUDI-FO18 ne s'y rendra pas.

  logosnudi-fo18 (2)

Le Snudi-FO18 a siégé lors du dernier comité de suivi. Nous avons pu constater que ces réunions servent aux représentants de l’Éducation Nationale et de l’État à se décerner un auto-satisfecit. Dans un courrier en date du 8 janvier, le DASEN proposait aux syndicats d’assister au comité départemental de suivi des rythmes en mettant trois points à l’ordre du jour : la généralisation des PEDT, le fonds de soutien au développement des activités périscolaires et aux formations par le groupe d’appui départemental.

 Face

 

·     à l’absence de point à l’ordre du jour consacré aux dysfonctionnements constatés dans les écoles et

 

·    dans l’impossibilité de présenter en ouverture de la réunion du comité les études scientifiques démontrant la nocivité de la réforme sur les apprentissages,

 

le SNUDI-FO 18 ne participera pas à cette réunion et en dénonce le principe même, puisqu'elle occulte la réalité même du terrain en ramenant les représentants d’enseignants à de simples spectateurs. 

 

   Le Directeur Académique qui nous a joints au téléphone, nous a proposé de lire en guise de déclaration liminaire le courrier que nous lui avons adressé.

Courrier Dasen comité

 

  Nous savons donc désormais que les points négatifs ne seront pas traités, ni discutés, et encore moins solutionnés. En effet s'il était possible de discuter réellement des problèmes posés par cette réforme, ces réunions aboutiraient à la conclusion qu'elle doit être retirée... 

 

  Le récent questionnaire envoyé par le SNUDI-FO 18 fin 2015 et début 2016 met en évidence le refus, à plus de 90%, des nouveaux rythmes scolaires par les professeurs des écoles du département ayant répondu. Leurs réponses mettent en évidence tous les aspects négatifs depuis longtemps prédits par le SNUDI-FO.

image(2)

  

Posté par snudifo18 à 15:15 - Permalien [#]