mercredi 2 septembre 2015

CTSD et CDEN de rentrée


Le CTSD et le CDEN se sont réunis ce mercredi pour examiner les ouvertures/fermetures de rentrée dans le Cher.


4 ouvertures: BOURGES MACHEREAUX, HENRICHEMONT (maternelle), VESDUN, VIERZON PUITS BERTEAU + un 0,5 à BOURGES Marcel Sembat.

3 fermetures: BOURGES PRESSAVOIS, IVOY LE PRE, VIERZON FAY B

LA FNEC-FP-FO constate qu’au lendemain de cette rentrée, il y a toujours moins de classes, toujours plus d’élèves dans chaque classe,  toujours plus d’austérité !

 Ainsi au niveau national, 25 400 élèves supplémentaires ont été scolarisés à la rentrée 2015. L’enfumage gouvernemental autour des prétendues créations de postes se traduit dans les faits par une nouvelle dégradation des conditions de travail. La grande majorité des 2 511 postes créés est utilisée pour développer les dispositifs de la «refondation » de l’école.

► Au total, seulement 464 postes sont utilisés pour les classes et répondre aux besoins des écoles et à la hausse démographique…soit un poste pour 55 élèves supplémentaires !

Par contre,

► 770 postes sont destinés à la refonte de l’Education prioritaire, principalement pour remplacer les enseignants de REP + ayant une décharge de service;

► 456 postes sont destinés au dispositif «plus de maîtres que de classes» ;

► 111 postes pour l’«accueil des moins de 3 ans» à partir de projets «co-élaborés par l’Education nationale et les collectivités territoriales»…

Toujours plus de postes aux missions diverses définies par des projets locaux et toujours moins de postes statutaires devant classe, de postes de titulaires-remplaçants ou de RASED.

Le Cher n’échappe pas à cette logique : 2 postes plus de maîtres que de classe créés, dont l’un dans l’école des Pressavois dont une classe va être fermée à la rentrée, alors que de nombreuses écoles connaissent des effectifs de plus de 27 élèves par classe de moyenne. Pour la FNEC-FP FO ce déplacement des moyens de postes statutaires d’adjoint devant élèves vers des postes à profil est inacceptable !

 En ajoutant les rythmes scolaires, l’ingérence des collectivités dans les écoles qui est de plus en plus grande, la généralisation des PEDT, les garanties statutaires de tous les personnels n’ont jamais été aussi menacées. Pour la FNEC-FP-FO, il est urgent de stopper cette marche à la catastrophe.

 

Rejoignez-nous !

logosnudi-fo18 (2)

Syndiquez-vous au SNUDI-FO18!

La différence c’est l’indépendance.

 

Posté par snudifo18 à 17:27 - Permalien [#]