logosnudi-fo18 (2)    Le SNUDI-FO18 dénonce vivement les conditions du mouvement qui représentent un handicap sérieux pour ceux désirant y participer. L’instauration des vœux géographiques, la multiplication des postes à profil ou à recrutement (près de 100 dans le Cher!), la limitation des vœux précis.... Tant de faits qui font que les enseignants du Cher n'ont le droit qu'à une mobilité réduite.

Le SNUDI-FO se bat au niveau national pour des règles respectueuses qui assurent un mouvement efficace avec des vœux précis et un barème pour tous les postes.

 Le serveur SIAM sera ouvert à partir du 27 mars jusqu'au 7 avril pour formuler ses voeux.

Nous rappelons quelques règles simples :

  •  La formulation des voeux se fait dans un ordre préférentiel : le rang d'un voeu n'a aucune influence sur la probabilité de l'obtenir. C'est votre barème qui est déterminant.
  • Ne vous censurez pas : si vous voulez vraiment un poste, demandez-le, même si "on" vous a dit que vous n'avez aucune chance de l'obtenir". Des informations officieuses vont circuler. Elles sont utiles, mais sont à considérer avec la plus grande prudence : en effet, nombre de collègues changent d'avis quant à leur participation au mouvement, ou ne communiquent pas.
  • Ne demandez en aucun cas, même en dernier voeu, un poste dont vous ne voulez pas. Comme indiqué plus haut, le rang d'un voeu n'influe pas sur la probabilité de l'obtenir : si vous avez un barème suffisant, on vous attribuera ce poste si vous n'avez pas obtenu vos autres voeux, et vous ne pourrez pas le refuser.
  • Si vous n'êtes pas titulaire d'un poste, que votre objectif est de le devenir, élargissez vos voeux au maximum. 
  • Attention aux postes en écoles primaires : ils sont identifiés "élémentaire" ou "maternelle" dans le mouvement, mais ça ne correspond pas nécessairement à la réalité sur le terrain. Il faut donc contacter les écoles, sachant que l'information donnée en mars n'est pas garantie, et que la situation peut avoir changé à la rentrée. Il n'y a pas de recours, la répartition étant une prérogative des directeur-trice-s, après avis des conseils des maîtres.

 

 Syndiquez-vous !    

 C’est le premier des droits, celui qui permet de défendre tous les autres ! 

 

 Télécharger le bulletin d'adhésion:

bulletin_adhesion_SNUDI_FO_18_2017